« Aux Etats-Unis,lunette dior soleil, la vraie question est de savoir ce qu’Hillary Clinton fera de sa présidence »

Par Didier Fassin,lunette dior homme so real, professeur de sciences sociales à l’Institute for Advanced Study de Princeton (Etats-Unis)

Depuis plusieurs mois, en écho à la plupart des commentateurs américains,lunette ski oakley, les médias français ne cessent d’évoquer, à propos de l’élection présidentielle du 8 novembre,lunettes de soleil chanel 2015, un scrutin extrêmement serré entre la candidate démocrate, Hillary Clinton, et son adversaire républicain, Donald Trump.

Pourtant, comme dans un mauvais roman policier, le dénouement est depuis longtemps facile à anticiper et le mystère paraît donc surfait. Sauf imprévu majeur,lunettes marc jacobs, la victoire d’Hillary Clinton ne fait guère de doute et la défaite de Donald Trump promet même d’être sévère.

Pour s’en tenir aux analystes les plus réputés qui,adidas yeezy boost 350 mixte, sur la base de centaines de sondages et d’une expérience de plusieurs scrutins nationaux, ajustent quotidiennement leurs estimations,solaire dior, le doute n’est guère permis.

« Winner takes all »

Un mois jour pour jour avant l’élection, la probabilité de victoire de la candidate démocrate varie de 83 % pour le New York Times à 93 % pour le Princeton Election Consortium.

Certes, les intentions de vote ne lui donnent en moyenne que 4 % d’avance sur le candidat républicain, qui arrive même en tête dans certains sondages, mais le suffrage populaire est relativement peu prédictif de l’issue finale.

Il arrive même que celui qui a eu le plus de voix soit défait par son concurrent, comme ce fut le cas en 2000 lorsque Al Gore fut battu par George W. Bush. Le système indirect de collège électoral et le principe du « winner takes all », qui, dans 48 des 50 Etats, donne tous les grands électeurs au candidat arrivé en tête, conduit à d’importants écarts.

En tenant compte des probabilités de vote dans les swing states, c’est-à-dire les Etats les plus disputés et incertains, l’estimation considérée très fiable du site FiveThirtyEight donne 329 voix à Hillary Clinton contre 208 à Donald…

Advertisements