philipp plein shoes man,,
philipp plein fashion,,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong,
who is philipp plein,,
philipp plein las vegas,

Pyongyang ordonne aux Sud-Coré,adidas yeezy boost 250;ens de quitter immédiatement la zone de Kaesong

La Corée du Nord a ordonné, jeudi 11 février, à tous les Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone industrielle intercoréenne de Kaesong et annoncé la saisie de tous les équipements sud-coréens, rapporte l’agence officielle KCNA. Cette annonce de la commission pour la réunification pacifique de la Corée,adidas yeezy boost 350 homme, qui s’occupe des questions intercoréennes, fait suite à la décision unilatérale de Séoul de fermer la zone,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong, en réponse à l’essai nucléaire et au tir de fusée réalisés par Pyongyang et ce « afin que nos investissements dans ce complexe ne soient pas utilisés par le Nord pour financer son développement nucléaire et balistique », avait déclaré le ministre sud-coréen de l’unification, Hong Yong-pyo. Dans un communiqué publié par l’agence officielle nord-coréenne KCNA,marc by marc jacobs lunettes de soleil,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong, la commission annonce qu’elle ferme Kaesong,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong,lunette solaire dior,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong, déclarée zone militaire. Toutes les communications militaires avec la Corée du Sud, y compris via le village frontalier de Panmunjom, principal canal de communication entre les deux Etats rivaux,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong, sont interrompues,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong,nouvelle dior lunette, ajoute le communiqué, sans précision de durée. Lire aussi   Les calculs risqués de la Corée du Nord « Prix élevé et douloureux » « Les forces ennemies sud-coréennes vont faire l’expérience du prix élevé et douloureux qu’elles doivent payer pour avoir fermé le complexe industriel de Kaesong. » Tous les Sud-Coréens devaient avoir quitté la zone à 17 heures, heure locale (9 h 30, heure de Paris),regarder des films, munis uniquement de leurs effets personnels. « Nous saisissons tous les avoirs des entreprises sud-coréennes et sociétés alliées, y compris les machines,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong, les matières premières et les biens », ajoute le texte. Ouverte en 2004 comme un symbole de la « réconciliation » entre les deux Corées, cette zone industrielle, financée par la Corée du Sud,persol lunettes de soleil, est une source cruciale de devises étrangères pour Pyongyang. Située à une dizaine de kilomètres de la frontière, côté nord-coréen, Kaesong emploie en effet 53 000 Nord-Coréens,Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong, dans 124 petites entreprises manufacturières sud-coréennes.

Advertisements